LE PROJET

shutterstock_356239472.jpg

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

CEOG est une centrale électrique innovante, multi-mégawatts, qui produira une électricité stable, garantie et non polluante pour approvisionner toute l’année, de jour comme de nuit, l'équivalent de   10 000 foyers à un coût compétitif par rapport au coût de production actuel dans l’Ouest guyanais.

Constituée d’un parc solaire photovoltaïque et d’une unité de stockage massif d’énergie sous forme d’hydrogène, CEOG produit de l'électricité comme une centrale électrique diésel, mais sans logistique de carburant ou combustible, sans générer de bruit, ni de fumées, ni de gaz à effet de serre, ni de particules fines. CEOG ne consomme que du soleil et de l’eau et ne produit que de l’électricité et de la vapeur d’eau.

Sa mise en service est prévue mi 2023. CEOG est à l’heure actuelle le plus grand projet au monde de centrale électrique stockant des énergies renouvelables intermittentes grâce à l’hydrogène.

Son développement est aujourd'hui terminé. Le projet a obtenu les autorisations. Le chantier est prêt à démarrer. Le constructeur général a été sélectionné. Il s'agit de Siemens Energy, un des plus grands constructeurs mondiaux. Pour la construction de la centrale, il s'appuiera sur des entreprises locales déjà identifiées.

LOCALISATION ET CONTEXTE

​La Guyane est en déficit de production d’énergie, principalement à l’ouest qui voit sa démographie fortement augmenter. En fournissant plusieurs mégawatts d’électricité garantie et non polluante, CEOG correspond aux besoins exprimés dans la Programmation Pluriannuelle de l'Energie (PPE) de la Guyane.

​Saluée par les autorités comme un projet exemplaire sur le plan de l’impact environnemental, CEOG sera située sur les sommets de collines, évitant ainsi les forêts de bas-fonds, riches en biodiversité. Cette forêt, qui sera défrichée sur 78 ha, est une forêt secondaire, déjà exploitée, sans enjeu environnemental majeur selon l'étude scientifique menée. L’emprise du projet est une parcelle de 140 hectares, louée à l’ONF, incluant donc 62 hectares de forêt humide, qui ne sera pas impactée mais au contraire protégée des activités anthropiques par les limites de la parcelle.

Le Grand Conseil Coutumier et les autorités coutumières locales ont été consultés en septembre 2018, lors du lancement du projet, puis régulièrement sollicités pendant toute sa phase de développement. La centrale est conçue de telle manière que les cueilleurs, chasseurs et pêcheurs puissent continuer à se déplacer librement en forêt.

P3275327-retoucheweb.jpg
shutterstock_521964769.jpg

PRODUCTION D'ÉLECTRICITÉ

CEOG délivrera une production électrique fixe et garantie - appelée « base » - de 10 MW de 8h à 20h et de 3MW entre 20h et 8h, sans aucune émission de gaz à effet de serre (GES) ni particules fines, sans fumée ni bruit de groupe électrogène thermique. Cette électricité sera fournie par l’association d’un parc photovoltaïque, d’un stockage d’énergie long terme et massif sous forme d’hydrogène, couplé à un stockage court terme par batteries.

L’électricité de CEOG sera injectée sur le réseau électrique guyanais et sa production sera encadrée par un contrat de 25 ans.

Outre la production d'électrcitié propre jour et nuit, CEOG sécurisera le bassin de consommation de l'Ouest guyanais en cas de défaillance de la ligne haute-tension venant de Cayenne.


CEOG produira localement une électricité consommée localement, sans pollution et à un prix compétitif par rapport aux centrales fossiles. Son coût de production est fixe, connu à l'avance pendant ses 25 années de fonctionnement et ne dépendra pas des marchés financiers internationaux. Enfin, grâce à la technologie hydrogène, CEOG n'est pas dépendante d'une filière spécifique à mettre en place en amont.

Le principe de fonctionnement de CEOG est détaillé ici.

QUI SOMMES-NOUS ?

La société Hydrogène de France (HDF) est un pionnier mondial de l'hydrogène-énergie. HDF développe et exploite des centrales électriques Hydrogen-to-Power de grande capacité (multi-mégawatts), pour fournir une électricité continue ou à la demande à partir d’énergies renouvelables, associées à des piles à combustible de forte puissance.

HDF a intégré le savoir-faire clé de la pile à combustible et va mettre en service, en France, à travers la marque HDF Industry, la première usine au monde de fabrication en série de ces piles de forte puissance.

HDF se positionne ainsi comme un puissant accélérateur de la transition énergétique en fournissant une électricité renouvelable non-intermittente, parfaitement adaptée aux réseaux et à la demande, pouvant atteindre jusqu’à 100% du mix énergétique. 
 

Pour en savoir plus sur HDF ENERGY, cliquer sur ce lien.


L'investisseur principal et codéveloppeur de CEOG est le fonds infrastructure français Meridiam.
 

Meridiam a été fondée en 2005 par Thierry Déau, avec la conviction que l'alignement des intérêts des secteurs public et privé peut apporter des solutions aux besoins essentiels de la collectivité.

 

Meridiam est une société à mission, au sens de la loi française, spécialisée dans le développement, le financement et la gestion à long terme d'infrastructures publiques durables dans trois secteurs d’activités : la mobilité des biens et des personnes, la transition énergétique et l’environnement, et les infrastructures sociales. Meridiam gère actuellement 8 milliards de dollars d’actifs, et plus de 90 projets à ce jour.

 

Meridiam est certifiée ISO 9001 : 2015, Advanced Sustainability par VigeoEiris et a développé sa propre méthodologie en matière d'ESG (critères environnementaux, sociaux et de gouvernance) et d'impact basée sur les Objectifs de Développement Durable de l’ONU (ODD ou SDG).

Pour en savoir plus sur MERIDIAM, cliquez sur ce lien.

shutterstock_315752021.jpg