BÉNÉFICES POUR LA GUYANE

PRODUCTION DE PLUSIEURS MÉGAWATTS D'ÉLECTRICITÉ NON POLLUANTE DANS L'OUEST GUYANAIS

La centrale électrique CEOG produira une électricité stable, non polluante, injectée sur le réseau électrique guyanais, 24h sur 24, 365 jours par an. Installée dans l’Ouest, elle permettra d’augmenter l’offre d’électricité sur cette zone et contribuera ainsi à améliorer le service de l’électricité pour la population.

 

CEOG est une infrastructure industrielle conçue pour fonctionner au minimum 25 ans. Elle a été pensée pour permettre une évolution aisée et peu onéreuse grâce à son principe technologique et sa conception modulaire : l’énergie étant stockée sous forme d’hydrogène dans des bouteilles de gaz, il suffira d’augmenter le nombre de bouteilles pour augmenter l’énergie stockée par la centrale. Ce qui permettra d’injecter encore plus d’énergie renouvelable dans le réseau électrique du territoire.

Et ce, sans aucun dégagement de gaz à effet de serre, sans particule fine, sans pollution, sans logistique d’approvisionnement ni d’importation de carburant ou combustible, sans recours au lancement d'une filière préalable et elle-même polluante.

CEOG démontre qu’il est aujourd’hui possible de produire localement une électricité fiable et non polluante, stockée massivement pour pouvoir couvrir toute la nuit, afin d’alimenter le réseau électrique, à un coût compétitif par rapport au coût de production à base d’énergies fossiles et ce, sans subvention.

INDÉPENDANCE ÉNERGÉTIQUE ET RÉFÉRENCE INTERNATIONALE

L’objectif d’indépendance énergétique des Outre-mer à l’horizon 2030 est ambitieux. Il permettra de bénéficier d’une électricité fiable, indépendante des marchés extérieurs, à un prix stable, connu à l’avance et compétitif.

 

CEOG, première centrale multi-mégawatts à hydrogène au monde, relève ce défi. Contrairement aux centrales d'énergie renouvelable classiques qui produisent une électricité instable, CEOG est une unité de production d'électricité stable et garantie qui s’engage contractuellement au point de livraison, comme une centrale thermique. Ce qui est rendu possible grâce à l’utilisation d’un stockage massif par hydrogène combiné à une production photovoltaïque, intégrés dans un ensemble indissociable.

Aussi, CEOG est la première réalisation qui lance la filière hydrogène française, constituant un des piliers du plan de relance national. Première mondiale, CEOG confère à la Guyane une visibilité internationale et démontre que le territoire accueille les solutions les plus innovantes au profit de sa population. Elle démontre également que le développement durable permet le développement économique

CEOG produit localement une électricitié consommée localement, contribuant réellement à l’autonomie énergétique de la Guyane.

EMPLOIS LOCAUX

CEOG est un projet constitué de trois phases. Chacune de ces phases nécessite des ressources professionnelles locales dans différents métiers à différents niveaux de compétences.

 

  1. Phase de développement de 2018 à 2020 :
    Cette phase fait appel à des bureaux d’études spécialisés (topographie, impact environnemental, risques industriels, valorisation du bois, etc.). Il est fait recours, autant que possible, aux bureaux d’études guyanais lors de cette phase.
     

  2. Phase de construction de 2021 à 2023 :
    La centrale CEOG sera un grand chantier qui durera plus de deux ans. Il nécessitera de la main d’œuvre locale. Le chantier créera environ 200 emplois sans compter ceux engendrés par les retombées économiques indirectes locales (hôtellerie, restauration, etc.).

     

  3. Phase d’exploitation de 2023 à 2047 :
    La centrale électrique est conçue pour fonctionner au minimum 25 ans. Elle aura besoin, pour fonctionner 24h sur 24, de techniciens, de gardiens et de personnels d'entretien. Des emplois pérennes et non délocalisables seront donc créés pour faire fonctionner la centrale pendant 25 ans.
    Un plan de formation et de recrutement local est lancé.